Moebius

           Cet été j’ai participé pendant deux semaines à une commande « prestige » gérée par 7ème Sens.
Il s’agissait de peindre une fresque imaginée par Moebius peu de temps avant sa disparition.
L’oeuvre est devenue posthume car il est décédé avant la réalisation.

Le dessin en lui-même était à tomber par terre: des détails de quelques centimètres sur une superficie totale de 150m2 !
Il aura fallu au total quelques 300 teintes différentes et 1500h de boulot pour mener à bien la mission.

La fresque a été peinte sur une bâche à spéciale, puis marouflée sur place, dans un bâtiment culturel fraîchement restauré de la ville de Montrouge (92).

La réalisation fut inhabituelle: bâche posée au sol, sous un cagnard de plomb (40° en moyenne):

moebius-wip-01

moebius-wip-02

moebius-wip-03

Et des photos de la fresque posée et vernie (Merci à Nessé pour les photos, le déplacement en valait la peine !):

moebius-01

moebius-02

moebius-03

moebius-04

moebius-05

moebius-06

moebius-07

moebius-08

moebius-09

pano-moebius

Commentaires:8

  1. Merci !

    C’était un travail très intéressant, même si le respect du travail initial était la contrainte majeure de ce projet… Point de fantaisie !
    Mais il y a pire comme contrainte que de reproduire une des dernières oeuvres de Moebius 🙂

  2. Waou !!! C’est vraiment magnifique ! Bravo à vous tous ( 1500h de boulot , ha ! ha ! Dingue , là , ça fait bien réfléchir par rapport à l’ampleur de la tâche ) !

  3. Merci Mike !

    Yep, 1500h en tout… sans compter le temps qu’il a dû mettre à faire l’esquisse (et à mon avis ça ne se comptais pas en minutes!).

  4. Très, très belle réalisation 🙂
    Bravo aux artistes associés 😉
    Cet ultime cadeau aura ému plus d’un admirateur du défunt maître (snirfl )!

  5. Merci Cyril!

    Pour ma part je ne l’ai pas encore vue posée verticalement, mais j’espère que c’est à la hauteur du Monsieur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *